DANS LES BOIS ( III )

Publié le par Vincent Leclair

III

 

Félix jugea son jeune homme apte au départ pour les Pays d'en haut*. Pourtant, Ernest lui reprochait de ne pas avoir assez d'entregent, de ne pas savoir mener un canoë dans les rapides, ou de ne pas suffisamment maîtriser la langue des Outaouais. Rien n'y fit. Le patron s'en remettait à son flair. De plus, fatigué de battre la forêt, le marchand désirait profiter de sa nouvelle recrue pour être remplacé numériquement au sein de l'équipée. Ses affaires seraient aussi mieux tenues. L'équipe se composait donc de Jacques, Ernest et Erwin un Amérindien au crâne rasé qu'Ernest surnommait Nez cassé. Erwin n'était pas son vrai prénom. Il le tenait d'un temps où il servit plus ou moins de guide pour des trappeurs anglais qui le baptisèrent ainsi.

Vint le moment d'acheter des provisions au magasin général Arseneau. Comme d'habitude, Ernest commanda des pois, du lard salé, des biscuits et de la farine de maïs. Ce fut ensuite le passage à la chapelle Notre-Dame-de-Bellevue. Jacques s'agenouilla pieusement devant la statue de plâtre. Ernest se contenta d'un petit signe de croix à l'extérieur du lieu de culte, tandis qu'Erwin rigolait un peu plus loin avec quelques Indiens.

La veille du départ, Félix réunit son monde. A la grande surprise d'Ernest, l'itinéraire habituel était abandonné. Le marchand en proposa un plus rapide mais plus difficile. Il avança que ce gain de temps équivalait à un gain d'argent pour tous. Les trois acquiescèrent.

* Région des Grands lacs.

 

PavIncepiX

PavIncepiX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article