TRANCHE DE GUADELOUPE #1

Publié le par Vincent Leclair

PavIncepiX

PavIncepiX

             Ce midi au bar, aplati sous le soleil : court bouillon de vivanneau (frais) et riz-bananes jaunes (7 neurones). Le tout avec un p'tit jus local groseille pays-gingembre (1,5 neurone). Près de moi, trois gaziers métropolitains qui faisaient traîner leur apéro au comptoir. Le chef de file, gras et plein de gamma gt, résidant en Gwadloup, narrait ses exploits divers : jeu du chat et de la souris avec les cognes, avec trois grammes dans chaque poche, carrière d'intérimaire d'exception ("mon beauf' qu'est conducteur de travaux, il fait jamais de compliments, une fois, il m'a vu au boulot, il m'a dit t'es un fou toi !"...) et j'en passe. Les deux autres suivaient et rajoutaient des cartouches dans le chargeur à mensonges : Madame Gascar, Wallis et Futuni... Puis s'est pointé...le mytho breton, qui manoeuvra nerveusement sa tire pour la garer devant le bar. Il m'a pas vu. Ouf ! Derrière moi, des jobbeurs entre deux âges (bosseurs à la petite semaine) port-louisiens se suicidaient au sec (rhum).

Publié dans ANTILLES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article